Le concept de qualité de SOYER® « Rapidité - Sécurité - Fiabilité » s’applique à l’ensemble de sa gamme de solutions de soudage de goujons qui comprend une variété de goujons, de tiges, de machines de soudage et d’accessoires. Les goujons à souder sont fréquemment utilisés dans de nombreux secteurs, couvrant un large éventail d’applications comme les autoroutes, les ponts, les appareils de commutation, les ascenseurs, les machines à café, les appareils de cuisines et bien d’autres applications. Nous proposons toute la gamme de goujons à souder : CD, SRM® HZ-1 et DA.

Caractéristiques :

  • Processus de soudage sans trou et d’un seul côté pour les applications où l’accès est limité
  • Haute résistance grâce à trois niveaux d’acier au carbone (4,8, 5,8 et 8,8) disponibles pour répondre aux contraintes de la plupart des applications
  • Installation d'un côté, plus facile pour les applications où l’espace est réduit, marque invisible sur le côté A du panneau (CD et SRM®)
  • Conception spéciale de goujons pour le raccordement à la terre et les clous d’isolation
  • Le joint soudé est plus résistant que le goujon ou le matériau parent seul
  • Meilleure résistance à la corrosion grâce aux goujons en inox A2 et A5

  • Goujons CD
Soyer Goujons CD
Il s’agit d'une technologie de soudage fréquemment utilisée. Lors du soudage du goujon sur la pièce de travail, la pointe d’allumage est un élément essentiel. Le bain de fusion créé par l’arc principal relie le goujon et la pièce de travail en une fine zone fondue. Le goujon sera immergé dans la zone de soudage de manière à pouvoir être relié au matériau via le processus de soudage à l’arc avec une faible pénétration de soudage. En une fraction de seconde, un condensateur décharge l’énergie qui sera utilisée pour faire fondre les goujons et la pièce de travail, créant un fin perlage.
La technologie CD permet de souder des panneaux d’aluminium et de cuivre, élargissant ainsi les possibilités d’assemblage. Elle est employée dans la construction automobile, le métal décoratif et l’industrie de la tôle.

  • SRM® HZ-1 Studs
Soyer Goujons SRM® HZ-1

La nouvelle technologie SRM® vise à remplacer différentes méthodes d’assemblage comme le collage, le rivetage et le clinchage en fonction des exigences de l’application. Pour la première fois, le goujon HZ-1 permet d’utiliser un seul goujon universel pour toutes les méthodes de soudage de goujon connues. Ce processus emploie un champ magnétique radial symétrique et un goujon à souder universel HZ-1 de manière à ce que la surface finale et la pointe de centrage soient sûres et propres après le soudage. L’arc sera pris dans une spirale à travers les goujons symétriques. L’innovation tient au champ magnétique qui guide l’arc principal de manière à assurer une fusion parfaite et symétrique du goujon et du matériau de la pièce de travail. Les avantages de cette méthode sont multiples. Une fois soudé, le goujon sera immergé dans la zone de pénétration de manière plate et ne sera pas séparé. Aucun anneau céramique n’est nécessaire sur l’ensemble du processus de soudage.

Grâce à cette innovation unique et brevetée, il est désormais possible de souder de fines tôles avec SRM®. Le rapport diamètre de goujon/épaisseur de plaque est désormais de 1/10 contre 1/4 pour le soudage DA classique. Le soudage en hauteur est désormais possible, et l’automatisation devient bien plus facile et économique. Les assemblages dissemblables peuvent désormais être soumis à des tests de performance. Après application, le matériau ne présente aucune trace de déformation ou de distorsion et aucune marque n’est visible sur le point de soudage. Cela permet de réduire le risque de corrosion. Il est désormais également possible d’assembler différents matériaux sur la pièce de travail.

  • Goujons DA
Soyer Goujons DA
La première technologie de soudage de goujons est désormais largement utilisée dans l’industrie lourde comme la construction, la construction navale, les infrastructures et le génie civil. Le goujon est dessiné par un mécanisme de ressort contenu dans le pistolet de soudage, puis un arc électrique est créé pour faire fondre le goujon et la pièce de travail. Une fois le point de fusion du matériau atteint, le goujon est abaissé dans le bain de fusion qui crée le joint de soudage après refroidissement. Les bagues en céramique ont trois utilités. Elles aident à établir une protection entre l’arc et l’opérateur, elles contiennent le métal fondu et en font un filet et elles permettent au gaz de soudage de s’échapper pendant le processus de soudage.

Nous utilisons des cookies pour améliorer la convivialité de notre site Internet. En poursuivant votre navigation sur le site et/ou en cliquant sur "OK", vous exprimez votre consentement. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans nos dispositions pour la protection des données.